Les champs d'application de la Sophrologie

Relaxation et mieux être psychocorporel :

 

- Gestion des émotions : stress, anxiété,  hypersensibilité émotionnelle, crises d'angoisse, phobies (sociale, scolaire)

- Douleurs et tensions corporelles :

Tachycardie, palpitations cardiaques, difficultés respiratoires (sensations d'oppression, d'étouffement)                                   

Mal de dos, troubles fonctionnels intestinaux et digestifs (troubles du transit, douleurs et spasmes intestinaux, reflux gastro œsophagien, syndrome du colon irritable)

Névralgies, fibromyalgies,

Hypertension artérielle               

- Problèmes de sommeil : insomnies, fatigue, épuisement

- Renforcement de la confiance et de l'estime de soi    

- Mentalisation excessive : difficultés à canaliser ses pensées et à les orienter positivement         

                    

La sophrologie comme soin de support de pathologies médicales :

- Douleurs chroniques    - Addictions    - Dépression    - Troubles du comportement alimentaire

 

Préparation mentale et développement personnel :

 - Préparation aux examens, concours, compétitions sportives                                                                                 

 - Préparation aux examens médicaux, à la parentalité                                                                                             

 - Amélioration des performances (favoriser une plus grande concentration, accroître ses performances sportives)           

 - Augmenter ses facultés d'adaptation (peur de la nouveauté, du changement)                                                                               - Faciliter la prise de parole en public                                                                                                                 

 - Accompagnement du changement (grossesse, divorce, perte d'emploi, deuil etc.)                                                       

 - Découvrir ses potentialités, renforcer son optimisme, développer une image plus positive de soi-même

 

 

La sophrologie ne se substitue pas à la médecine et ne peut en aucun cas modifier ou remplacer un traitement médical ordonné.